Popa Chubby

USA
Blues / Rock / Jazz

News

Sur son premier album, Popa Chubby propose 12 chansons avec lesquelles il prend un malin plaisir à brouiller les pistes.

Du funk bluesy « Going Downtown » avec son final au dobro en passant par le très suave « C’mon In My Kitchen« , Popa Chubby aborde une grande variété de styles. Sur le jazz « Wes Is Mo« , la vedette revient au keyboardist Dave Keyes (Bo Diddley, Ronnie Spector) et au batteur Dave Moore (Bernie Worrell) qui groovent à l’unisson. Sur le brulôt intitulé « Motorhead Saved My Life « , il raconte l’histoire de Lemmy qui a donné un sens à la vie d’un teenager. De « Cry Till It’s a Dull Ache » aux accents très Memphis à cet instrumental intitulé « Blues For Charlie » qui témoigne de sa peine suite aux évènements tragiques survenus à Paris sans oublier « Good Thing » et « Put A Gone Man To Shame » aux sonorités « princières », il ne cesse de nous étonner.

Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il voulait atteindre avec ce disque Popa Chubby a simplement dit :

« BIGGER, BADDER, OLDER, WISER, LOUDER »

Release(s)

Popa Chubby

The Catfish

7 octobre 2016

Biography

Le natif de Brooklyn revient avec un album conceptuel aux allures de conte qui dévoile une nouvelle facette de son talent. Songwriter et narrateur, Popa explore d’autres horizons grâce à une approche très personnelle qui surprend par sa force et son intention toutes les idées reçues sur cet artiste hors norme.

Pur produit des rues de New York City, au delà de son jeu de guitare affuté qui reflète l’energie de la grosse pomme, Ted n’est pas qu’un simple guitariste de blues mais un artiste qui atteint sa plénitude après 25 ans de carrière.